français | Türkçe

connexion

Café Philo

19 février 2013, 19:00

| Débat , Ouvert à tous

En français, avec traduction ponctuelle en turc

Sujet : Normalité et folie

Bien que n’ayant aucune valeur absolue, le jugement de normalité est constamment utilisé pour évaluer la conformité ou non d’un acte, d’un comportement, voire d’un individu, à une règle ou une moyenne. La folie rentre dans le vaste champ de l’anormalité pour désigner depuis le XVIIIe siècle, la maladie mentale. Mais à l’inverse, une vie trop soumise aux normes sociales, morales et comportementales peut causer de graves perturbations psychologiques. La normalité et la folie ne sont-elles pas des constructions sociales, et les maladies de l’homme normal celles de notre temps ?

Modérateurs : Martin Stern et Nami Başer (professeurs de philosophie) et Ahmet Soysal (écrivain et philosophe)

Cafés philosophiques à NDS

Présentation

Le café philosophique est un lieu d’échange d’idées et de débats sur les sujets les plus divers.
Au programme cette année : la ruse, la ville, etc... Aucun penseur ni courant
philosophique n’est privilégié. Son seul but est d’enrichir sa propre réflexion par le dialogue
raisonné, de mettre en question ses propres certitudes et d’exercer son esprit critique.

Modalités d’organisation

Les débats sont animés par Nami Başer, Martin Stern et Ahmet Soysal, enseignants et
philosophes. İls présentent le thème choisi dans la diversité de ses aspects et proposent des
pistes de réflexion. Ensuite, ils modèrent et recadrent les débats, reformulent si nécessaire
les interventions des participants, posent des questions et proposent de courtes synthèses
permettant de faire rebondir la discussion.

La formule « publique » est ouverte à tous. Les séances durent 2 heures et se dérouleront en
début de soirée (19-21h), une fois tous les deux mois. Les discussions sont en français, avec
possibilité de traduction ponctuelle en turc.

Règles de déroulement des débats

Il est très important d’arriver à l’heure pour éviter les redites. La règle d’or du café
philosophique, c’est d’écouter l’autre et de parler à tour de rôle. Seuls les animateurs
peuvent donner la parole aux intervenants.

Le débat s’arrête à l’horaire prévu.

La politesse et le respect mutuel des intervenants sont de rigueur. Toute intervention se fera
sur la base d’arguments explicites et non sur des jugements de valeur ou de personne. Le
but est de faire progresser la discussion, non de la fermer par des affirmations péremptoires.
Priorité de parole sera donnée à ceux qui ne se sont pas encore exprimés.

On n’est pas obligé de parler.

recherche


MOODLE TICE E-OKUL web-mail