français | Türkçe

connexion

"HUIS CLOS" (1)

9 mai 2017, 19:30

| Concert , Ouvert à tous

Concert comprenant de la musique électroacoustique :

« J’ai en vue une symphonie de bruits »
(Pierre Schaeffer, compositeur français, initiateur important de la musique concrète et électroacoustique, mars 1948)

Ce concert propose des oeuvres « classiques » et des œuvres de musique électroacoustique des compositeurs turcs Emre Dündar et Mehmet Ali Uzunselvi. Ces dernières, interprétées par Metin Ülkü (piano), seront jouées pour la première fois devant un public.

La musique électroacoustique est un terme utilisé pour décrire une musique contemporaine qui explore et mixte des sons naturels avec des sons générés électroniquement. La musique électroacoustique se joue très souvent sur des instruments acoustiques « classiques » (par exemple un piano) couplés avec un ou plusieurs ordinateurs appliquant des techniques de traitement du son en temps réel.

Dans ce type de musique, les sons sont considérés comme des objets concrets à manipuler. En concert, l’enjeu n’est pas dans la production des sons, mais dans leur écoute.

Présentation du Concert "Huis clos" :

Conçu par Emre Dündar, M.A. Uzunselvi et Metin Ülkü, « Huis clos » est le premier concert d’un projet de concerts en série.
Dans la première partie de ce concert, deux courtes musiques additionnelles (un « Prologue » et un « Endrada » écrits pour les sons électroniques par Emre Dündar et Mehmet Ali Uzunselvi) servent à introduire les grandes œuvres "classiques" que sont la sonate de Dutilleux et ‘Ölümsüz Deniz Taşlarıydı’ de İlhan Usmanbaş.
En deuxième partie, les œuvres électroacoustiques « L’art brut » de Emre Dündar et « Basıt tung » de Mehmet Ali Uzunselvi ont été spécialement composées pour ce concert et seront donc jouées pour la première fois devant un public. A la différence de la première partie du concert, ces œuvres sont donc authentiquement contemporaines. Le matériel musical vise à suggérer un croisement entre la conception du temps propre à la musique ( en tant qu’art « linéaire ») et la recherche d’un nouvel équilibre quant aux styles et aux procédés musicaux à travers le temps.

Programme :

Première Partie :

Deuxième Partie :

Emre Dündar, compositeur

Pianiste et compositeur de musique classique turque, Emre Dündar est né en 1972. Il a commencé la musique par l’apprentissage du piano. Emre Dündar a étudié la composition avec İlhan Usmanbaş et Hasan Uçarsu, le contrepoint et la fugue avec Özkan Manav et le piano avec Metin Ülkü au Conservatoire d’État de l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan (Istanbul). Entre 2000 et 2002, il est le directeur artistique et le chef d’orchestre de l’Orchestre Symphonique d’Eskişehir. En 2004, Emre Dündar a remporté le Premier Prix du Concours National de Composition du Ministère de la Culture (Turquie). Ses compositions ont été interprétées dans de nombreux pays, dans le cadre de concerts consacrés à la musique électroacoustique. La créativité d’Emre Dündar trouve principalement sa source dans les différentes conceptions du récit, en mettant l’accent sur les variations des langages musicaux, les traditions et la rhétorique de la narration dans l’histoire. En 2009, Emre Dündar se produit en duo avec le compositeur Mehmet Ali Uzunselvi dans le cadre d’une série de concerts intitulée “ Boratav Duo”, sur la base d’un projet de recherche autour des touches du piano, inspiré de tous les apports de la musique de la seconde moitié du XXème siècle.
Emre Dündar vit à Istanbul et travaille en tant que chargé de cours au Conservatoire d’État de l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan et à la faculté d’art et de design de l’Université Technique de Yıldız.

Mehmet Ali Uzunselvi, compositeur

Né en 1980 à Istanbul, Mehmet Ali Uzunselvi est un pianiste et compositeur de musique classique turque. Il a commencé ses études de musique par l’apprentissage du trombone, puis des percussions au Conservatoire d’État de l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan (Istanbul). Son parcours s’élargissant au piano, puis à la composition, il poursuit ses études dans le département de composition avec Özkan Manav et Hasan Uçarsu. Titulaire d’une bourse de l’Office Culturel Autrichien en 2000, Mehmet Ali Uzunselvi travaille avec le célèbre compositeur Wolfgang Rihm à l’Université Mozarteum de Salzburg.

Lors du 6ème Concours International de Composition Nejat Eczacıbaşı, son œuvre ’Sürüt Bil’ pour alto et orchestre obtient la mention honorable. Mehmet Ali Uzunselvi obtient également le Prix d’encouragement de la Société des arts et des sciences Baki Komsuoğlu pour son oeuvre de commande “Çengir”, qui a été créée par Meriç Dönük à l’occasion du 10ème Congrès mondial de la Harpe à Amsterdam. En 2012, son oeuvre "Babel Grupettos" a été exécutée à Amsterdam et à La Haye à l’occasion d’un concours organisé par le Nieuw Ensemble. En Bulgarie, Mehmet Ali Uzunselvi remporte successivement le Deuxième Prix (2012) puis le Premier Prix (2013) du Concours de Composition de Musique électro-acoustique. Le langage musical du compositeur repose sur l’exploitation des techniques musicales utilisées depuis la seconde moitié du 20e siècle et du matériel modal ( en turc : les « makam »).

Les œuvres de Mehmet Ali Uzunselvi sont régulièrement exécutées à l’occasion de divers événements musicaux à travers le monde, avec des musiciens et des ensembles variés : Nieuw Ensemble, Swiss Contemporary Music Duo, Jörg Vidmann par exemple... Mehmet Ali Uzunselvi a aussi collaboré en 2009 avec Emre Dündar dans une série de concerts intitulée “ Boratav Duo”, sur la base d’un projet de recherche autour des touches du piano, inspiré de tous les apports de la musique de la seconde moitié du XXème siècle

Mehmet Ali Uzunselvi est Directeur du département de composition et chargé de cours au Conservatoire d’État de l’Université de Kocaeli depuis 2006.

Metin Ülkü, pianiste

Metin Ülkü est né en 1962 à Ankara. En 1972, il entre dans le département de piano du Conservatoire d’État de l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan (Istanbul) dans les classes de Selman Ada, Lale Önge, et Gülsin Onay. De 1974 à 1979, il étudie le français au Centre culturel français et reçoit le diplôme « Alliance Française » du Ministère de la culture français. A partir de 1978, il étudie la composition avec le Prof. Cengiz Tanç. En 1981, élève dans la classe de piano de Judith Uluğ, il reçoit le Diplôme supérieur d’études de piano du Conservatoire et participe à la master-classes de Jeanne-Marie Darré pendant l’Académie d’été de Nice, en France, puis pendant l’été 1982 avec Nikita Magalof à Genève. Il est ensuite élève de Brigitte Meyer au Conservatoire de Lausanne. En 1983, il travaille avec le professeur Carl Seemann pendant l’Académie d’été du Mozarteum (Salzbourg). En novembre 1984, il obtient le prix de « La meilleure interprétation au piano d’un compositeur turc » et le Deuxième Prix au 4ième Concours de Musique organisé par « Sevda Cenap And Foundation » à Istanbul. La même année, il obtient son Diplôme de virtuosité au Conservatoire de Lausanne. Entre 1984 et 1985, il travaille avec Eduardo Vercelli à Genève. De retour à Istanbul en 1985, Metin Ülkü poursuit ses études de piano au Conservatoire d’État de l’Université des Beaux-Arts de Mimar Sinan avec son professeur Judith Uluğ, en licence supérieure et obtient ensuite son Master en éducation artistique avec un mémoire de recherche sous la direction du Prof. Filiz Ali concernant la musique baroque française (Couperin et Rameau) intitulé « la forme musicale de la variation ». En 1987, il travaille avec İdil Biret pendant les cours d’été organisés par Conservatoire d’État de l’Université de Mimar Sinan. Pendant cette époque, il est amené à interpréter, et souvent en création inédite, de nombreuses œuvres de musique contemporaine turque, il prend également régulièrement part à des programmes d’œuvres de piano contemporaines et collabore à des programmes de musique contemporaines sur les ondes d’Açık Radyo. Parallèlement il se produit en concert solo ou en musique de chambre en Pologne, en Suisse, au Koweït, en Angleterre, en Grèce et à Chypre et donne des cours au Conservatoire d’État de l’Université de Mimar Sinan. Il est ensuite nommé Directeur du Département de Piano et coordinateur des Relations Internationales.
Metin Ülkü a fait l’enregistrement de CDs, en solo ou en duo d’oeuvres de Nazif Güran (Kalan), de trois compositeurs turcs contemporains (Kalan), « Ölümsüz Deniz Taşlarıydı » de ilhan Usmanbaş ( Editions Yapı Kredi, 1ier enregistrement), « İstanbul’dan Yeni Müzik » et « Yolculuk » (Lilamüzik). Il a aussi édité des airs traditionnels ("5 Rumeli Türküsü") pour chant et piano aux Editions Pan.
Metin Ülkü est régulièrement invité en tant que jury dans des concours, tels que les concours de Pera, du Rotary Club d’Edirne, de l’Université Karaelmas de Zonguldak. Il est présent dans de nombreux séminaires (Turquie, France) et poursuit son enseignement du piano au Conservatoire.

recherche


MOODLE Réception des parents TICE E-OKUL web-mail