français | Türkçe

connexion

L’univers symbolique des bijoux du Maghreb Femmes parées, femmes aimées

22 mars 2011, 18:00

| Conférence , Ouvert à tous

La conférence est en français, mais une traduction simultanée en turc est prévue.

Si vous souhaitez une invitation, veuillez cliquer ici.

Elena Schenone Alberini

L’univers symbolique des bijoux du Maghreb Femmes parées, femmes aimées

Les femmes du Maghreb sont parées de bijoux en argent lourds et brillants : ceintures soulignant les hanches, colliers recouvrant les décolletés de talismans, bracelets et chevillères ciselées qui constituent la dot des femmes, grandes boucles d’oreilles rondes soutenus par des fils de laine colorés.

Ces bijoux ne sont pas simplement décoratifs : chaque gravure, signe ou motif, ils nous content des histoires qui remontent à une époque où les bijoux représentaient la richesse de la tribu et le statut social de l’individu qui les portaient. Ils nous racontent
également l’histoire des pays, les traditions des peuples, les superstitions et les secrets des rituels ou des croyances.

Les bijoux du Maghreb révèlent un univers de traditions fascinantes et des symboles anciens souvent inconnus. Ils sont désormais devenus des pièces rares conservées dans des collections privées et dans les plus importants musées.

Elena Schenone Alberini

Elena Schenone est Italienne et diplômée d’un doctorat en Sciences Politiques. Lors d’un long séjour en Libye, elle entreprend une recherche ethnographique sur les rituels et les traditions des populations locales où elle s’intéresse particulièrement aux bijoux nord-africains et à leur symbolique.

Elle publie alors "Les bijoux libyens, un voyage a travers les symboles" (1998) qui est à ce jour, l’unique monographie sur ce sujet.

Elle a collabore avec la Mission archéologique de la Troisième Université de Rome pour la publication des collections ethnographiques du Musée de la ville romaine de Leptis Magna.

Elle a été conférencière dans les universités italiennes (Rome, Milan) et collaboratrice du Musée Juif de Rome pour la création de la salle dédiée à la communauté juive de Libye.

Elle habite à Istanbul où elle souhaite entreprendre de nouvelles recherches ethnographiques.

recherche


MOODLE TICE E-OKUL web-mail