français | Türkçe

connexion

"Voici la tête, voila le tronc, voila les ailes..."

18 mars 2010, 19:30

| Théâtre , En français , Ouvert à tous

Si vous souhaitez une invitation, veuillez cliquer ici.

Théâtre en français

"Voici la tête, voila le tronc, voila les ailes..."

de SEVIM BURAK

Avec

- Ange : Reyhan Özdilek

- Ange : Melek Altinsoy

- Rose : Damla Pehlevan

- Ziya Bey : Franck Logie

- Le marbrier : Jean Dutan

- Le photographe : Yigit Tuna

- L’avocat : Seren Kutadgu

Adaptation / Mise en scène : Maryam et Olivier Chartier

Création lumière / régie générale : Bastien Hild

Cette année, afin de contribuer pleinement à la « saison turque en France », Le Théâtre Afut d’Istanbul a orienté son choix vers Sevim Burak. Il nous a ainsi semblé primordial de faire honneur à une femme turque, méconnue du public européen.

Sevim Burak (1931-1983) occupe une place d’écrivain original dans la littérature turque contemporaine : née à Istanbul – pont entre l’Asie et l’Europe -, elle est ce personnage atypique issu d’un père musulman et d’une mère juive originaire des Balkans. Grande voyageuse au contact des cultures et des styles, Sevim Burak demeure un auteur aux multiples facettes, exploitant tout le spectre du processus créateur : théâtre, roman, poésie, incluant même parfois des dessins où des collages se déclinent dans son inspiration. Son style inventif et singulier est teinté de l’étrange « mélange » du réel, de l’imaginaire et du poétique dans un univers du quotidien...

Cette pièce se veut résolument moderne car elle reflète des enjeux toujours d’actualité : le problème identitaire, l’émancipation de la femme et le poids des traditions. Ainsi, à travers le texte « Voilà la tête... voilà le tronc... voilà les ailes... », présentons nous Ange, jeune veuve désœuvrée qui a déjà sombré dans la folie... Cinq personnes peuplent son univers : un univers où se mêlent tour à tour le désir de beauté, le désir de l’autre et le désir de la mort. De son repas anthropophage avec Rose à son amour naïf pour un avocat, un photographe immortalise ses moments de songe. La présence du mari mourant et de celle d’un marbrier de cimetière rappelle à Ange son irréversible destin...


Le Théâtre Afut d’İstanbul est soutenu par les partenaires institutionnels de la Saison Turque en France (juillet 2009 - Mars 2010)

recherche


MOODLE TICE E-OKUL web-mail